La charte de l’école

Le Cours Le Gouvernail est une école de la Fondation Espérance Banlieues. Créée en 2012 cette fondation à pour mission de répondre aux « besoins éducatifs urgents des banlieues marquées par un fort taux d’illettrisme et de décrochage scolaire ». Les enfants ainsi scolarisés se verront offert la possibilité de développer leurs talents, leurs connaissances académiques et l’amour de leur pays, qui leur permettront de s’épanouir dans l’exercice de leurs futures responsabilités.

I) Cadre général et valeurs.

a) Une école hors contrat indépendante.
Ce statut permet à l’école d’adapter les programmes, de choisir les méthodes, d’organiser les activités d’instruction et d’éducation afin de répondre aux besoins individuels et collectifs des enfants. Il permet aussi le recrutement de professeurs volontaires pour exercer en banlieue dans le cadre d’une école appartenant au réseau Espérance-banlieues.

b) Une école a-confessionnelle.
L’école est au service des enfants qui lui sont confiés sans distinction de sexe de culture ou de religion. A ce titre elle est indépendante des philosophies, des convictions religieuses, des manifestations politiques. Pour autant, elle respecte les convictions religieuses ou philosophiques des élèves et de leurs familles. Mais ces convictions ne devront pas entraver les règles de vie fixées par le règlement de l’école qui préfigure la communauté nationale en insistant sur son histoire ses valeurs et sa culture. L’école ne fera pas d’enseignement religieux mais pourra aborder les questions religieuses sous leur forme historique et factuelle. En cas de désaccord ou de litige concernant l’expression des convictions religieuses, la décision finale revient au directeur pour qui prévaut le bien commun de tous les élèves. Le Directeur et les professeurs sont à la disposition des parents pour expliciter ces dispositions dans un esprit de dialogue.

c) Une école mixte.
L’école reconnaît et assure la dignité de chaque personne quels que soient son sexe, son origine ou sa religion. L’encadrement est composé de personnes des deux sexes, sans discrimination ni quotas. Tous, parents, élèves et personnel encadrant adhèrent aux principes d’égalité et de complémentarité des sexes.

d) Autorité des parents 1 et du corps enseignant sur les enfants.
L’école reconnaît que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. Les parents et le corps enseignant œuvrent conjointement à l’épanouissement individuel et collectif des élèves de l’école. Les parents confient leurs enfants au corps professoral de l’école, formé et compétent, pour qu’il exerce cette autorité dans le cadre de l’apprentissage des connaissances académiques fondamentales et de l’éducation aux savoirs être enseignés par l’école. L’école s’engage à entretenir un dialogue permanent avec les parents permettant à ceux-ci d’être tenus informés des progrès ou des difficultés des enfants. En cas de difficultés importantes ou de problèmes de discipline, les décisions ou sanctions seront prises conjointement par les parents et le directeur.

e) L’être prévaut sur le paraître.
Les enfants portent une tenue particulière dite « uniforme » pour toute activité liée à l’école. 1 Ou toute personne dépositaire légale de l’autorité parentale.
Cette tenue contribue à la cohésion et à l’harmonie des classes, elle fait ressortir la personnalité de l’enfant en l’affranchissant des codes éphémères véhiculés par la mode et les marques.

f) Règles de vie en collectivité et relations humaines.
Le cours le Gouvernail s’inscrit dans la culture française. A ce titre les relations entre le corps professoral, les parents et les enfants seront guidées par des codes et des conventions qui règlent les comportements de la vie en société. Ils facilitent les relations entre individus et contribuent à créer une harmonie. Ils définissent également ce qui est attendu, permis ou interdit dans l’école, dictent les obligations de chacun envers la hiérarchie de l’école, entre hommes et femmes. Ces codes forment la politesse, le savoir vivre, les bonnes manières. Ils reposent sur un développement de qualités comme l’honnêteté, la franchise, l’altruisme, la gentillesse, Ils tendent à une recherche individuelle et collective du bien, du bon et du beau, conformément aux objectifs de la fondation espérance banlieues. Les parents, les enfants et le personnel de l’école adhèrent à ces principes, les mettent en œuvre et s’en font les ambassadeurs. Le règlement intérieur fixe les dispositions (calendrier, uniforme, comportement, horaires et discipline) que tous doivent respecter dans l’école. L’inscription d’un enfant au cours Le Gouvernail vaut acceptation de ce règlement.

II) Enseignement, travail et assiduité.

a) Enseignement.
Le Cours Le Gouvernail concentre son enseignement sur les connaissances académiques fondamentales qui permettent la maîtrise de la lecture de l’écriture et du calcul. S’y ajoutent les savoirs relatifs à l’histoire et la culture française. L’école est libre de choisir et d’adapter les méthodes d’apprentissage. Le corps enseignant et les parents œuvrent conjointement au développement de l’intelligence et à l’éducation de la volonté des élèves. Par ailleurs toute occasion sera saisie pour développer chez les enfants le sens des responsabilités, du service, et du bien commun.

b) Avenir des élèves.
L’objectif du Cours Le Gouvernail est de préparer ses élèves à intégrer, dès que possible, les filières adaptées à chacun, en particulier dans les établissements de l’Education Nationale. Dans ce but il : − prépare ses élèves à réussir les épreuves de référence à l’échelle nationale et internationale, − développe des relations pédagogiques avec les établissements susceptibles d’accueillir ses élèves ou d’orienter leurs élèves vers le Cours Le Gouvernail. Il s’efforce d’aider les parents à orienter leurs enfants vers un cursus adapté à chacun.

c) Il n’y a pas de réussite sans travail.
Le Cours Le Gouvernail demande à ses élèves de s’engager à travailler selon les directives des professeurs. Les élèves devront faire preuve de ponctualité et d’assiduité tout au long de l’année. Les parents auront à cœur de veiller à la bonne exécution de ces directives par leurs enfants.

III) Acteurs et responsabilités.

a) L’association Cours Le Gouvernail définit et rédige les termes de la présente charte.
Elle veille à son application au sein de l’école en entretenant avec son Directeur un climat de confiance. Le principe qui prévaut dans ces rapports est celui de la subsidiarité. Si des membres de l’association interviennent dans l’école, ce ne peut être qu’avec l’aval du directeur ou à sa demande expresse. Toute réunion ou RV ne peut être organisé dans l’école qu’avec son autorisation.

b) Le directeur est garant de la conformité du Cours Le Gouvernail au modèle défini dans la charte de la Fondation Espérance-banlieues et dans le présent document. Ses fonctions sont notamment : le recrutement des professeurs et des ses collaborateurs (secrétaire, bénévoles et stagiaires, selon les besoins), les rencontres avec les familles, l’inscription des élèves, le fonctionnement de l’école et sa discipline, le règlement des conflits, la responsabilité civile de l’établissement, la représentation de l’établissement à l’extérieur.

Il veille à la qualité de l’enseignement et, plus largement, se conforme aux exigences de qualité définies par la Fondation Espérance-Banlieues.

Il rédige le règlement intérieur et veille à son application.

Le directeur est secondé dans sa responsabilité par les membres du corps professoral.

c) Les professeurs sont présents à l’école pendant toute la durée du temps scolaire. Ce sont le directeur et les professeurs qui affectent chaque enfant à la classe qui lui correspond, en fonction de son niveau scolaire, moyennant des tests et évaluations auxquels les élèves peuvent être soumis toute l’année. Ils veillent à l’harmonisation de leurs méthodes d’enseignement. Quelle que soit leur expérience antérieure, ils sont tenus ou de se former ou de continuer à se former à l’ILFM (Institut Libre de Formation des Maîtres) ou dans des stages spécialisés choisis en accord avec le Directeur.

d) Les bénévoles au service de l’école et les stagiaires : leur aide est indispensable par la multiplicité des tâches au contact des élèves (soutien, encadrement, surveillance, sécurité et confort des élèves…), mais aussi les tâches administratives ou exceptionnelles (organisation de fêtes, menus travaux…) Ils sont en nombre limité et, pour ceux qui sont appelés à être en contact avec les élèves, engagés vis-à-vis du CCP par la signature d’une convention qui précise notamment leur adhésion à la présente charte. Ils sont sous la responsabilité du directeur.

e) L’école est transparente.
Le Cours Le Gouvernail est une école hors contrat indépendante gérée par l’Association Le Gouvernail, dont les frais de fonctionnement sont partiellement couverts par les participations des familles. Afin d’entretenir la confiance :
− des donateurs qui assurent son financement,
− des autres écoles qu’elle considère comme ses partenaires,
− des divers partenaires et soutien de son action d’éducation

Le Cours Le Gouvernail répond à des exigences de transparence, notamment : − faire connaître son mode de fonctionnement par les moyens de communication à sa disposition,
− collaborer à tous les contrôles, audits et inspections réglementaires ou souhaitables, en vue de correspondre au référentiel qualité que la Fondation Espérance-banlieues rend obligatoire dans son réseau d’écoles.